AlpinaC1-2.3_02

BMW E21 Alpina C1 2.3 – NEAT IMPROVEMENT

Nous sommes le 14 décembre 2014, nous revoilà au Cinquantenaire, le jour du 130 Meet Winter, une très belle journée passée sous le soleil Bruxellois, de jolies voitures venues des 4 coins du pays, une ambiance sans reproche malgré le froid hivernal, la bonne humeur de chacun était une fois de plus au rendez-vous.

Une sportive des années 80 nous a particulièrement plu ce jour-là, bien que nous la connaissions déjà avant. Le rendez-vous fut pris le jour même. Une fois la manifestation automobile terminée, direction un petit coin très prisé par les photographes belges, il s’agit bien sûr du domaine de Tour & Taxi.

AlpinaC1-2.3_01Depuis tout petit, son propriétaire, Fred, qui habitait non loin d’une concession Bmw allait régulièrement en vélo contempler le show room. Nous voilà alors en 1980, l’époque des e21, l’époque à laquelle Fred craque totalement pour ce modèle. Un réel coup de cœur m’explique-t-il.
Ce qu’il a particulièrement apprécié? Le son bien typique du 6cylindres Bmw.

AlpinaC1-2.3_02Le permis de Fred fut délivré, il y a déjà 26 ans maintenant, il a roulé avec un bon nombre de voitures depuis mais au volant de son E21 Alpina, rien n’est pareil ! Il s’agit certes d’une ancienne voiture (35ans) mais qui conserve le confort et la souplesse d’une actuelle : c’est magique!

AlpinaC1-2.3_03Fred se décide enfin à se mettre à la recherche de sa perle rare et le hasard fait qu’il tombe sur celle-ci, celle qui berça toute son enfance. Elle était très propre et n’avait eu que deux propriétaires avant lui, le dernier l’utilisait seulement pour faire des rallyes touristiques. Mais malheureusement certaines pièces spécifiques Alpina avaient disparus, comme l’intérieur, les roues et le spoiler.

AlpinaC1-2.3_04Il commença la restauration de la C1 en Mai 2005, à l’époqu, il était déjà très dur de retrouver toutes les pièces manquantes d’une Alpina. Mais une fois celles-ci toutes rassemblées, place au démontage totale de la voiture, sablage, peinture complète intérieure et extérieure, mécanique remise à neuve et depuis 2010, c’est-à-dire la fin de sa restauration, Fred a parcouru 9000 km avec son nouveau moteur… 9000 km de pur bonheur!

AlpinaC1-2.3_05Une anecdote particulière? Même si il y en a beaucoup, il en retient une qu’il aime particulièrement : l’étonnement de son épouse face aux réactions des gens sur la route lorsqu’ils croisent l’Alpina. Des signes sympathiques, des pouces levés, des félicitations, et j’en passe… C’est toujours un réel plaisir de recevoir ce genre de compliment concernant sa voiture.

Ce qu’il aime le plus, c’est de voir que cette voiture qui marqua son époque avec des «Ha quand j’étais jeune… j’avais … ». Et qu’aujourd’hui, nombreux sont les jeunes qui viennent vers lui pour le féliciter et prendre des photos de cette magnifique E21 hors norme! Comme quoi la passion n’a pas d’âge… !

AlpinaC1-2.3_06La C1 2.3 fut produite d’Avril 1980 à Juillet 1983. Elle fut introduite sur le marché pour combler l’écart entre la 323i et la B6 2.8. Le moteur est une base de 323 c’est-à-dire le 2.3l. Des modifications ont été apportées à la culasse, à l’arbre à cames ainsi qu’aux pistons, par contre l’allumage et l’injection (K-jectronic) restent les mêmes que sur les 323i normales. La C1 était une voiture vendue à la carte ou complète selon le choix de son acquéreur, dans ce cas-ci, il s’agit d’une complète équipée entièrement des pièces Alpina qui étaient disponibles pour ce modèle en catalogue. Il est très rare de nos jours d’en croiser une dotée de tout ses accessoires comme celle-ci.

AlpinaC1-2.3_08Toutes les C1 sont à la base des 323i car avant 1983 Alpina était un préparateur et pas encore un constructeur. Quantifier le nombre de C1 produites? Même Alpina ne saurait pas nous donner un chiffre précis sur les accessoires vendus à l’époque, seuls les moteurs sont encore répertoriés grâce à leur numéro. Néanmoins, plusieurs recherches me font dire que le nombre d’exemplaires de c1 tournerait aux alentours de 460 voitures à travers le monde.AlpinaC1-2.3_12AlpinaC1-2.3_09L’intérieur de l’Alpina est complètement réarrangé. Sièges sport, un volant sport en cuir, un pommeau de vitesses et un compteur de vitesse lui aussi signé Alpina.

A noter  : ce magnifique intérieur Recaro coloré en velour typique de l’Alpina.

AlpinaC1-2.3_10 AlpinaC1-2.3_11Petite touche discrète mais qui a énormément de sens pour Fred, cet autocollant Luigi magnifiquement placé sous le capot, qui pour la petite histoire lui fut remis en main propre par le fameux préparateur. Un nom de guerre acquis à force de faire des miracles dans la préparation des moteurs.

Luigi Cimarosti, a aligné seize fois, consécutivement, des voitures aux 24 Heures de Francorchamps. Il les a remportées deux fois (1974 et 1975). A son palmarès figurent également plusieurs titres de champions d’Europe (voitures de tourisme, marques toutes catégories). Plus de cent pilotes, dont certains aussi prestigieux que Boutsen, Stuck, Fitzpatrick, Walkinshaw, Van De Poele, Neve, Duez, Snyers… prirent le volant de bolides confiés à ses soins.

AlpinaC1-2.3_13

Un grand merci pour votre patience et votre bonne humeur lors de nos événements ici à Bruxelles, le rendez-vous est prit pour l’année prochaine.