THE BEGINNING OF A STORY – PORSCHE DIESEL

POR1 

En 1937, le professeur Ferdinand Porsche a obtenu de la part d’Adolf Hitler, un contrat identique à celui de Volkswagen (la voiture du peuple) qui lui demande de développer un tracteur populaire (Volksschlepper). A partir de ce moment les ingénieurs Porsche ont planché intensivement sur le projet dans les bureaux d’études.

POR2

De ces études, est né, en 1938, un prototype ressemblant à un tracteur, équipé d’un moteur à essence de 2 cylindres en V refroidit par air et d’une puissance de 12CV, type 110. Le modèle suivant, le type 111, est également équipé du même moteur et d’une boite de vitesse à 3 rapports.

Sa particularité est d’être équipé d’un double embrayage, le premier, simple à sec, le second hydraulique. 

POR3

Plus tard, de 1940 à 1941, est né le tracteur du type 112, équipé d’un moteur 2 cylindres en V de 12 CV, en 1943 le tracteur du type 113, qui avait lui un moteur de 2 cylindres en ligne de 15 CV.

En automne 1944, Porsche déménage pour aller de Stuttgart vers Gmünd (Autriche). 

Dans les années 1948/49, fut créé le premier tracteur Diesel du type 313 qui avait une puissance de 18 CV.

POR4

Après la fin de la guerre, Erwin Allgaier constructeur d’outils agricoles et fabricant de pièces en tôles, implanté à Uhingen dans le Souabe (Bade-Wurtemberg), s’est intéressé au projet d’un tracteur populaire.

C’est après un accord passé entre Allgaier et Porsche en 1949, qu’est sorti des usines le tracteur du type 313 pour Porsche et AP 17 pour Allgaier, ses deux tracteurs disposaient une puissance de 18 CV.

POR6

C’est après une étude financière et une analyse du marché, que les sociétaires se résolurent à abandonner la construction des tracteurs et décidèrent de se consacrer exclusivement à la fabrication des pièces en tôles et des outils de constructions dans l’usine de Uhingen.

De 1949 à 1955, 30 000 tracteurs Porsche, son sortis des usines Allgaier à Uhingen et Friedrichshafen. 

POR7

Welcome Porsche-Diesel

La nouvelle société, fondée, le 1er janvier1956 avec pour nom Porsche-Diesel-Motorenbau-GmbH [(Motorenbau = construction de moteurs) (GmbH = S.A.R.L.)] implantée à Friedrichshafen était une filiale à 100 % de Mannesmann AG (AG = S.A.).

La Porsche KG, (KG = société commanditaire) à Stuttgart, à pris le contrôle d’une partie du travail de construction et de développement.

Les nouveaux tracteurs Porsche identiques en tout point à leurs ancêtres Allgaier hormis les 2 types des 3 A 111 qui ont reçu une meilleure distinction, A 111 V au lieu de A 111 K et A 111 au lieu de A 111 L.

POR5

En cours d’année, plusieurs petites modifications ont été accomplies, telle que le logo P pour Porsche au lieu de A pour Allgaier, (P 111, P 122, P 133, P 144) le paraphe Allgaier fut remplacé par Porsche-Diesel et le blason avec Allgaier-Diesel fut respectivement remplacé par Diesel sur le capot moteur. Le AP 18 remplace le AP 16 qui tout comme lui ne bénéficia pas de l’embrayage hydraulique.

En 1957, 16 000 m² d’ateliers spécialisés sont construits, bénéficiant des techniques de fabrication les plus récentes, Porsche-Diesel pouvait envisager une production annuelle allant jusqu’à 20 000 tracteurs.

POR8

Avec tout juste 11 000 immatriculations de tracteurs, Porsche-Diesel passait, d’après les statistiques, du 6ème constructeur allemand en 1957 au 2ème en 1958.

L’offre continuelle des tracteurs abouti au remplacement des types P 111, P 122, P 133 et P 144 par les 3 types Junior, Standard, Super et plus tard s’ajouta le Master.

Il s’agit ici d’un Junior, type 108,  il fut équipé d’un moteur monocylindre d’une puissance de 14 CV et d’une boîte de vitesses de 5 rapports AV et 1 arrière, ZF.

Le P 144 fut remplacé par le Master 4 cylindres de 50 CV. 

POR9

Fin 1958, Porsche-Diesel recherchait une baisse spectaculaire du prix de vente de ces tracteurs, pour les rendes accessibles aux petites exploitations. Pour cela il crée deux types de tracteurs simple sous la désignation de Junior V qui ne coûte pas plus de 4980 DM et Standard V qui lui ne coûte que 7800 DM.

Une série spéciale de 150 exemplaires de Junior 4, type 108-4, fut construite, la particularité de cette série fut de posséder un inverseur de marche.

POR10

Environs 120 000 tracteurs furent construits, par ce célèbre constructeur, qui su mieux que personne intégrer des innovations techniques pour ses réalisations.

Contrairement à beaucoup d’autres constructeurs agricoles aujourd’hui disparus, le cœur de Porsche bat encore dans le monde entier, dans les moteurs de ses célèbres voitures d’exceptions.

 

Related Articles

[vc_row padding_top=”0px” padding_bottom=”0px” border=”none”][vc_column width=”1/1″ fade_animation=”in” fade_animation_offset=”15px”][recent_posts type=”post” count=”4″ orientation=”horizontal” category=”articles”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/1″][/vc_column][/vc_row]

 

( 284,1 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.